Menu

15 DÉCEMBRE 2017 : FIN DU PÈLERINAGE DE PAUL BABLOT, ARRIVÉE À PARIS !


Claire, notre envoyée spéciale, raconte l’arrivée de Paul Bablot à Paris, après 18 500 km pédalés depuis la Thaïlande jusqu’à la France.


17h45.

Nous sommes sur le parvis de Notre Dame de Paris, il fait déjà nuit. La famille de Paul est présente ainsi que ses amis. Tous nous attendons avec impatience son arrivée. Nous pensons le voir à la vue du moindre vélo qui roule dans le secteur. Nos regards font le tour de la place… De quel côté va-t-il donc apparaître ? Sa maman me dit qu’il sera à l’heure, c’est sûr. Puis les cloches sonnent six coups ; 18h00, l’heure d’arrivée prévue ! Quelques instants plus tard nous apercevons alors un vélo, le drapeau français flottant à l’arrière, des lourdes sacoches de part et d’autres et ce grand jeune homme… Oui c’est Paul qui file droit vers nous, grand sourire aux lèvres, ému d’être enfin arrivé au bout de cette longue piste ! Ses parents le serrent très forts dans leurs bras. Aujourd’hui ils ont retrouvé leur fils qui, après un an de volontariat en Thaïlande avec les Missions Etrangères de Paris, a pédalé plus de 18 500 kilomètres, parti de son lieu de mission en traversant le Laos, le Vietnam, la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizistan, l’Ouzbékistan, le Turkménistan, l’Iran, l’Arménie, la Géorgie, la Turquie, Chypre, le Liban, la Jordanie, la Terre Sainte, la Turquie, la Grèce, la Macédoine, la Serbie, la Croatie, l’Italie, le Vatican et enfin la France ! L’émotion se lit sur les visages de chacun et des cris de joie surgissent de toutes part. Sans plus attendre Paul sort d’une de ses sacoches une bouteille de champagne, c’est la fête !!

Un prêtre nous fait signe d’avancer vers les grilles qui entourent la cathédrale pour se retirer de la foule des touristes afin de donner la bénédiction du Seigneur sur Paul au terme de ce pèlerinage à la rencontre des chrétiens d’Asie, du Moyen-Orient et d’Europe. Nos voix s’unissent pour chanter un Ave Maria en remerciement de l’incessante protection que la Vierge Marie a sur nous.

Nous quittons Notre-Dame de Paris pour la messe d’action de grâce qui a lieu à 19h00 en l’église de Saint-Germain-l’Auxerrois. L’église la plus froide de Paris paraît-il… Mais pour Paul qui a connu les moins 30 degrés en Chine, cela ne devrait pas trop le gêner ! Nous tournons nos cœurs avec foi vers le Seigneur pour le remercier de ce long pèlerinage entrepris par ce garçon audacieux de 25 ans. Nous offrons le sacrifice de la Sainte Messe pour toutes les minorités chrétiennes que Paul a croisé sur sa route et pour nos frères chrétiens persécutés à cause de leur foi en Jésus-Christ.

Après la messe place maintenant au buffet ! L’ambiance est très conviviale, chacun à apporter des victuailles. Evidemment tout le monde veut parler avec la star de la soirée pour entendre les anecdotes pimentées de ce voyage atypique. Un journaliste est présent et interviewe Paul, permettant à tous d’écouter son témoignage. Sa mission ne s’arrête pas là car le Pape François lui-même l’a exhorté pour témoigner de tout ce qu’il a reçu pendant cette année auprès des ces minorités chrétiennes croisées sur son chemin. Il va donc écrire un livre, l’occasion de vivre ou revivre cette aventure humaine et spirituelle si extraordinaire ! On vous tiendra au courant de la date de publication. 😉

Après l’interview, Paul va maintenant nous écouter : une chanson composée spécialement pour lui sur un air bien connu des scouts, La Red River Valley. Celle-ci est chantée par tous avec beaucoup d’entrain ! Et la soirée continue dans la joie de ses retrouvailles tant attendues !!

 

MERCI et BRAVO à Paul Bablot, notre aventurier de la Charité, qui aura fait rêver Caridad et tous ses donateurs pendant plus d’une année !

 

Le 18/12/2017, par Claire de Villoutreys


Interview de Paul Bablot par Maxence, ami journaliste.

 


 


Partagez cet article

Newsletter

Suivez-nous :

Facebook
Instagram
Youtube
Google+
DISPLAY_ULTIMATE_PLUS
RSS
  TOP