Caridad soutient A Cross in the World

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Paul Bablot, un jeune homme catholique engagé de 24 ans, a terminé sa mission humanitaire d’un an en Thaïlande avec les MEP (Missions étrangères de Paris).
Pour rentrer en France, il a opté pour un moyen de transport plutôt lent, mais qui permet les rencontres : le vélo !

Les rencontres ? C’est justement le but de Paul ! Fort de sa foi, il part au contact des communautés chrétiennes d’Extrême-Orient, d’Orient et d’Europe.

« C’est là que je me suis rappelé qu’en tant que volontaire MEP, nous sommes envoyés au service de nos frères Chrétiens, dans un diocèse d’Asie. J’ai donc perçu que relier le diocèse de Chiang Mai où j’ai servi cette année, et celui de Paris d’où je viens ; en visitant des communautés Chrétiennes existantes sur la route, était le meilleur moyen pour rentrer. Le projet consiste donc à donner la parole à ces Chrétiens inconnus en Occident, vivant très souvent dans des conditions difficiles leur Foi. C’est aussi remonter le fil de ce lien entre l’Asie et l’Europe, Chiang Mai et Paris, 2 diocèses dans lesquels j’aurai servi et donné une part de moi-même. » Paul

Thaïlande, Birmanie, Chine, Ouzbékistan, Iran, Israël, Turquie, Grèce, Croatie, Italie… font notamment partie des pays traversés.
Chargé du strict nécessaire pour vivre, il parcourt les routes et les chemins à vélo.

Paul a, à ce jour, déjà parcouru plus de 14 000 km !

Malgré la distance, il reste connecté au monde grâce à Internet et nous permet de suivre son périple au fur et à mesure.

 

Suivez-le sur Facebook et sur son site A Cross in the World.

Actualité

Fermer le menu