Aidez au développement d’un atelier de tissage au Burkina Faso

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
4000 € collectés
80 % sur 5000 € d’objectif

Au Burkina Faso, la condition des femmes est délicate. Elles sont encore victimes de pratiques culturelles nuisibles portant atteinte à leurs libertés et à leurs droits (mariage forcé, excision, lévirat, sororat).

Soeur Perpétue, supérieure de la communauté de l’immaculée conception (SIC) , se consacre à la défense des femmes. Elle a à coeur de leur apporter réconfort et soulagement pour les libérer de ces pratiques traditionnelles néfastes. Depuis 1952, la communauté est présente à Kaya. Elle a une triple mission : humaine par le secours des femmes, spirituelle par l’évangélisation et économique. Les soeurs accueillent, apaisent et donnent aux femmes en détresse la possibilité de vivre de leur travail.

Le foyer Maria Goretti
La chance d’un avenir pour les jeunes filles. Créé en 1952, le foyer héberge des jeunes filles victimes de mariage forcés et précoces, en fugue
ou exclues de leur famille. Les soeurs leur apportent la sécurité et leur rendent leur dignité. Le foyer est placé sous le patronage de Sainte Maria Goretti, italienne de douze ans préférant mourir que de céder à son voisin qui la convoitait. Un exemple vertueux qui parle aux jeunes filles accueillies fuyant un mariage indésirable. Les pensionnaires bénéficient d’une formation professionnelle et d’un accompagnement scolaire. Actuellement, soixante et une jeunes filles vivent dans le foyer mais plus de 1 500 filles y ont séjourné. Elles ont toutes reçu protection et soulagement, comme le veut le Christ:

«Maintenant ma fille ne crains point. Je ferai
pour toi tout ce que tu diras car tu es une
femme vertueuse.»
(Livre de Ruth 3, 11)

En plus des activités agricoles et de leur fabrique de savon, les soeurs veulent développer deux ateliers de production artisanale pour mieux former et aider ces femmes à vivre. Le but est ainsi de leur apprendre deux métiers manuels traditionnels : la teinture des fils et le tissage des pagnes.

C’est là que Caridad intervient:

La mise en place et le développement de deux ateliers jumelés de production artisanale de tissage et de teinture représente un investissement de 1490000F CFA, soit 2300€. Mais les dépenses ne s’arrêtent pas là. L’achat de la matière première ainsi que la formation des jeunes filles du foyer et des femmes des environs sont pris en charge par la communauté. Tout ceci leur coûte 1100000F CFA soit 1700€. Pour que le projet puisse être pérenne, les soeurs ont donc besoin de 4000€. Caridad s’est donc engagé à reversé cette au foyer Sainte Maria Goretti; par l’intermédiaire de ces généreux donateurs.

Fermer le menu