Menu

SOUTIEN AU PEUPLE KARENNI

Soutien au peuple Karenni

L’État karenni est un État de la République de l’Union du Myanmar, plus communément appelée Birmanie.

Pour tenter de vivre et de gagner un peu d’argent, tout le monde est mis à contribution ; de l’enfant jusqu’au vieillard.

Malheureusement, les fléaux de la drogue et de la prostitution sont le lot quotidien de ces populations.

Les plus vulnérables subissent davantage ces situations : ce sont les enfants, pris pour esclaves dans ces funestes marchés.

Mais dans ce tableau noir, luit une lueur d’espoir : l’existence d’un pensionnat tenu par les sœurs de la Charité, à Loïkaw, capitale de l’État Karenni. Ce pensionnat abrite des enfants pour les sauver du piège de la drogue et de la prostitution.

Un cadre protecteur et rassurant permet d’accompagner et prendre en charge ces enfants.

La population karen félicite cette initiative qui prend soin de ses petits. Car l’avenir d’un pays, c’est sa jeunesse.

6 000 €

collectés

100%

sur 6 000€ d’objectif
Facebook
Instagram
Youtube
Google+
DISPLAY_ULTIMATE_PLUS
RSS

Les sœurs de la Charité ont besoin de votre participation pour tenir correctement le pensionnat.

Les besoins sont divers : fournitures scolaires, matelas, couvertures, vêtements, accès à l’électricité… la liste est longue ! Mais elle finira par être satisfaite grâce à la contribution de tous !

Avec votre soutien, les Karenni pourront mieux se relever de leurs persécutions. Ils ont déjà la volonté et le courage, il ne leur manque plus que notre appui financier.

 

Bref historique sur la situation politique de l’Etat Karenni :

En 1995, l’armée birmane chasse les Karenni. Les villages sont détruits, les habitants doivent fuir. On en dénombre plus de dix mille en Thaïlande, dans des camps de réfugiés. Et plus de trente-cinq mille à l’intérieur de l’État karenni dans des camps de déplacés internes situés autour des plus grosses villes.

Bien que des négociations de cessez-le-feu se poursuivent depuis 2005, il n’y a pas de véritable évolution concernant les conditions de vie du peuple karenni.

Trop d’enfants souffrent encore de l’esclavage ! L’équipe de Caridad se joint à un ordre religieux déjà fort ancien pour faire face à ce fléau qui détruit des millions de vies.

Newsletter

Suivez-nous :

Facebook
Instagram
Youtube
Google+
DISPLAY_ULTIMATE_PLUS
RSS
  TOP