Menu
Accueil / PROJETS / PROJETS EN COURS / EN FRANCE / PATRIMOINE NATIONAL / L’ÉGLISE DE SAINTE BERNADETTE DE LOURDES

SAUVONS L’ÉGLISE DE SAINTE BERNADETTE

Une lettre de notre secrétaire général :

 

Chère Madame, cher Monsieur,

À Lourdes, sainte Bernadette a besoin de vous.

Près de cent soixante ans après les apparitions de «l’Immaculée Conception», la petite voyante de Lourdes a bien des raisons de s’inquiéter.

Il y a quelques jours, nous nous sommes entretenus avec l’abbé Jean-François Duhar. Curé de l’église du Sacré-Cœur, à Lourdes, il nous a fait part de son souci.

Dans l’ombre du sanctuaire marial connu dans le monde entier, l’église paroissiale est dans un état catastrophique.

À l’époque des apparitions de la sainte Vierge, à la grotte de Massabielle, il n’y avait pas encore de sanctuaire. La petite Bernadette et sa famille allaient prier à l’église du village, en plein cœur de Lourdes.

Bernadette a été baptisée dans cette église, placée sous le vocable de saint Pierre. Elle y a fait sa première communion, allait s’y confesser et assistait à la sainte messe chaque dimanche.

Après les apparitions de 1858, le curé de Lourdes, l’abbé Peyramale, a décidé de faire bâtir une nouvelle église, plus grande que l’ancienne, pour accueillir les nombreux pèlerins qui affluaient déjà en grand nombre pour «boire à la source».

4 150 €

collectés

83 %

sur 5 000€ d’objectif
Facebook
Instagram
Youtube
Google+
https://caridad.fr/projets/projets-en-cours/en-france/patrimoine-national/sauvons-eglise-sainte-bernadette
RSS

L’église du Sacré-Cœur est le prolongement, matériel et spirituel, de l’église Saint-Pierre, l’ancien édifice.

La nouvelle église a mis du temps à voir le jour : pour des raisons financières en particulier. Hier, comme aujourd’hui, c’est une tâche difficile de collecter des fonds. L’abbé Peyramale et l’abbé Duhar ne me contrediront pas.

Finalement, l’église a été inaugurée en 1936, bien après la mort du curé de Lourdes, décédé le 8 septembre 1877. Aujourd’hui encore, on y retrouve avec émotion des éléments qu’a connus la famille Soubirous en son temps.

Voyez les fonts baptismaux, par exemple. C’est dans leurs eaux qu’a été plongée la petite Bernadette pour être baptisée, deux jours après sa naissance. Un peu plus loin, vous trouverez le confessionnal où les Soubirous se confessaient auprès de leur curé.

Aujourd’hui, voyez dans quel état se trouve l’église paroissiale de Lourdes.

Si vous vous êtes déjà rendu en pèlerinage à Lourdes, vous n’avez sûrement pas raté l’église paroissiale de Lourdes. Avez-vous remarqué son état très critique ?
Pourrissement, lézardes, parasites, rouille, perte d’étanchéité, déformation du bâti, mouvements du sol…

Voici autant de menaces que vous pourrez constater de vos propres yeux, en foulant le porche de l’église du Sacré-Cœur. Une vraie misère.

Nous n’avons plus une minute à perdre : la réparation de l’édifice ne peut plus attendre. Tout ce qui a été construit entre 1875 et 1936 a très mal résisté au temps. Des travaux de réhabilitation et de consolidations doivent être entrepris.

Devant l’urgence de la situation, la mairie a promis d’apporter son aide. Mais, les subventions publiques ne couvriront pas toute l’étendue des réparations.

L’église du Sacré-Cœur est un lieu emblématique de la vie de sainte Bernadette de Lourdes. Ne permettons pas qu’elle disparaisse.

Le curé de Lourdes doit rassembler trois millions d’euros. C’est le budget pour consolider
les structures, remettre en état les charpentes et les toitures, stabiliser le clocher et les fondations.

Devant l’ampleur et l’urgence de la tâche, vous êtes celui qui pourra nous aider. Caridad veut apporter sa pierre à l’édifice, mais ce ne sera possible qu’avec votre don. Votre nom peut figurer sur le registre des bienfaiteurs de l’église : demandez-le nous, nous ferons le nécessaire.

Je compte sur vous,

 

Louis-Christian Gautier

Secrétaire général de Caridad

 

1858 : c’est l’annee des apparitions de la Vierge a la petite Bernadette
1875-1936 : ce sont les dates de construction de l’eglise du Sacre-Coeur de Lourdes
6 millions : c’est le nombre de pelerins qui se rendent chaque annee a Lourdes
3 millions : c’est le montant des travaux de restauration de l’edifice

Trop d’enfants souffrent encore de l’esclavage ! Caridad se joint à un ordre religieux déjà fort ancien pour faire face à ce fléau qui détruit des millions de vies.

Newsletter

Suivez-nous :

Facebook
Instagram
Youtube
Google+
https://caridad.fr/projets/projets-en-cours/en-france/patrimoine-national/sauvons-eglise-sainte-bernadette
RSS
  TOP